Phyllotaxies

Resonances_2016.jpg
 

 

On appelle phyllotaxie l’ordre dans lequel sont implantées les feuilles ou les rameaux sur la tige d’une plante. On appelle aussi phyllotaxie la science qui étudie ces arrangements. Il existe plusieurs types de phyllotaxies, qui dépendent du nombre de feuilles par nœud ou de l’arrangement de ces feuilles le long de la tige.

 

Le verre et le cristal, dans leurs transparence et leurs reflets,  offrent à la phyllotaxie tout un espace intérieur où la forme des végétaux se fige et se révèle en rythmes insoupçonnés.

 

 

SÈVES ET COULÉES

<h2>Coulée verte</h2> Pâte de verre, deux éléments ajustés, 24/24/7 cm,<h2>2017</h2>
 
<h2>Sève noire</h2> Pâte de verre, deux éléments ajustés 22/123/9 cm,<h2>2017</h2>
 
<h2>Coulure Couleur</h2> Pâte de verre et borosilicate,deux éléments ajustés, 15/13/9 cm,<h2>2017</h2>
 
<h2>Epanchement clair</h2> Pâte de verre et borosilisate, deux éléments ajustés, 15/17/7 cm,<h2>2017</h2>
 
<h2>Sève verte</h2> Pâte de verre et borosilicate, deux éléments ajustés, 15/13/9 cm,<h2>2017</h2>
 
<h2>Sécrétion colorée</h2> Pâte de verre et borosilicate, deux éléments ajustés, 16/18/9 cm,<h2>2017</h2>
 

La série des Phyllotaxies se prolonge à partir de 2017 avec des pièces duales. La couleur y intervient sous forme de coulées et de masses sirupeuses qui se posent sur les blocs ou s’épanchent, comme des sécrétions de sève. Elles émanent des entailles ou des fissures qui déstructurent la géométrie des blocs. Les éléments coloré indépendants sont en borosilicate travaillés au chalumeau, ou sont des éléments de pâte de verre ajustés à la pièce.

Coulées, sève, gouttes de rosée ou de pluie, larmes, stigmates… toutes les connotations sont possibles et bienvenues.

ANANAS

<h2>Entaille</h2> Pâte de verre, 22/13/14 cm,<h2>2016</h2>
 

 

<h2>La Faille</h2> Pâte de verre, 20/20/20 cm.<h2>2016</h2>
 

 

<h2>Inversion</h2> Pâte de verre, 22/13/5 cm.<h2>2016</h2>
 

 

<h2>Décalage</h2> Pâte de verre, 18/17/5cm.<h2>2016</h2>
 

 

 

Ensemble_G_.jpg
 

 

Endroit et envers, intérieur et extérieur permutent. Elément régulier mais organique, la structure de la peau de l’ananas, traverse, tranche, perturbe et poétise la géométrie des blocs de verre

 

 

ROMANESCO

<h2>émergence romanesco</h2> Pâte de verre,Plâtre réfractaire peint, 25/22/25 cm,<h2>2016</h2>
 

 

<h2>Vision intérieure</h2> Pâte de verre, 20/22/18 cm,<h2>2016</h2>
 

 

<h2>Cristal romanesco</h2> Pâte de verre, 20/30/20 cm,<h2>2014</h2>
 

 

<h2>Paysage romanesco</h2> Pâte de verre, 25/30/5 cm,<h2>2014</h2>
 

 

<h2>Vision sous Marine</h2> Pâte de verre, pigment, 18/18/18 cm,<h2>2015</h2>
 

 

<h2>recomposition</h2> Pâte de verre, 15/14/14 cm,<h2>2015</h2>
 

 

<h2>Voiles et Cimes</h2> Pâte de verre, 22/15/10 cm, diptyque<h2>2014</h2>
 

 

<h2> Intérieur</h2> Pâte de verre, 18/19/15 cm,<h2>2016</h2>
 

 

Poésie des sections aléatoires du chou romanesco confrontée à l’orthogonalité des blocs de verre.

Voir l’envers de cette structure fractale et implacable que la transparence du verre révèle comme un espace poétique.