octobre 2017

2 octobre
2017

Actualités

Biennale de Carmaux

bandeau_FB_FR_800.jpg

 

Après l’exposition de Conques cet été, me voilà de retour dans le sud pour la biennalde de Carmaux.

Les pièces de cette année font suite à la série des Phyllotaxies précédentes. La couleur y intervient sous forme de coulées et et de masses sirupeuses. Comme des sécrétions de sève, elles émanent des entailles, fissures qui déstructurent la géométrie des blocs de verre

Coulées, sève, gouttes de rosée ou de pluie, larmes, stigmates… toutes les connotations sont possibles et bienvenues.

 

Comme le précise Laurent Subra, directeur de la biennale, c’est la sculpture qui est mise en avant.

 

À Carmaux, chaque biennale fait l’objet d’une sélection parmi les
verriers qui nous honorent de leur candidature.
Pour cette 8ème édition, les principales techniques du verre à chaud et à
froid, sont représentées. Au-delà des techniques, les
sensibilités esthétiques seront extrêmement variées, avec une mise en
lumière particulièrement appuyée pour la sculpture, toutes techniques
confondues, représentant près des trois-quarts des exposants.
Nous espérons que la rencontre entre les créateurs et le public offrira,
une fois encore, une part de rêve suspendue dans le temps, mais bien
ancrée dans l’espace, à Carmaux.
 

Laurent SUBRA Directeur du Musée/Centre d’art du verre


 

Cliquez ici pour quelques seconde sur FR3 Occitanie annonçant la biennale.

 image_Carmaux_FR3.png
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans une ambiance chaleureuse et avec un accueil aussi efficace que sympathique la biennale a été un moment fort de fraternité artistique. Le  public de la biennale aura été nombreux et très attentif à nos pièces. Le stand s’est parfois avéré trop petit pour accueillir tous les amateurs.

Panorama_1_cadre.jpg
 

 

 

DSC00762_cardree.jpg